Institut Pasteur in New Caledonia

35 result(s) in 0.03 s

  • Eruption cutanée (rash) observée dans un cas d'infection par le virus Zika.
    Eruption cutanée (rash) observée dans un cas d'infection par le virus Zika en Nouvelle-Calédonie en 2013.
    © Institut Pasteur de Nouvelle-Calédonie 48613
    Eruption cutanée (rash) observée dans un cas d'infection par le virus Zika.

     

  • Oeufs et larves d'Aedes aegypti
    Oeufs et larves d'Aedes aegypti.
    Ce moustique est vecteur de la dengue, fièvre jaune, chikungunya et Zika.

    Institut Pasteur de Nouvelle-Calédonie 48201
    Oeufs et larves d'Aedes aegypti

     

  • Larve de moutique Aedes aegypti
    Larve de moutique Aedes aegypti, moustique vecteur de la dengue, fièvre jaune, chikungunya et Zika.
    Institut Pasteur de Nouvelle-Calédonie 47039
    Larve de moutique Aedes aegypti

     

  • Nepenthes gîte potentiel de larves de moustiques
    Urne de Nepenthes (plante carnivore) dans la forêt de la rivière Bleue en Nouvelle Calédonie. Gîte potentiel de larves de moustiques du genre Uranotaenia.
    © Institut Pasteur - photo François Rodhain I05393
    Nepenthes gîte potentiel de larves de moustiques

     

  • Institut Pasteur de Nouvelle-Calédonie à Nouméa en 2007
    Institut Pasteur de Nouvelle-Calédonie à Nouméa en 2007.
    © Institut Pasteur de Nouvelle-Calédonie 16527
    Institut Pasteur de Nouvelle-Calédonie à Nouméa en 2007

     

  • Gîte à Aedes polynesiensis
    Aisselle de pandanus : gîte à Aedes polynesiensis sur Île de Wallis en Polynésie.
    © Institut Pasteur de Nouvelle-Calédonie 14098
    Gîte à Aedes polynesiensis

     

  • Aedes aegypti
    Repas de sang d' Aedes aegypti.Moustique vecteur de la dengue, fièvre jaune, chikungunya
    © Institut Pasteur de Nouvelle-Calédonie 14093
    Aedes aegypti

     

  • Aedes polynesiensis femelle
    Aedes polynesiensis femelle. Île de Wallis en Polynésie.
    © Institut Pasteur de Nouvelle-Calédonie 14101
    Aedes polynesiensis femelle

     

  • Diagnostic immuno-enzymatique de la lèpre
    Diagnostic immuno-enzymatique de la lèpre. Institut Pasteur de Nouvelle-Calédonie, à Nouméa.
    © Institut Pasteur de Nouvelle-Calédonie 31552
    Diagnostic immuno-enzymatique de la lèpre

     

  • Gîte à Aedes polynesiensis en Nouvelle-Calédonie
    Coco rongé par les rats, type de gîte à Aedes polynesiensis. Ile de Wallis en Polynésie.
    © Institut Pasteur de Nouvelle-Calédonie 14104
    Gîte à Aedes polynesiensis en Nouvelle-Calédonie

     

  • Cycle du virus de la Dengue chez le moustique
    Cycle du virus de la Dengue chez le moustique :
    1) A l'occasion d'un repas de sang sur un malade en phase de virémie (virus présent dans le sang périphérique), la femelle moustique prélève une certaine quantité de particules virales.
    2) Ces virus remontent avec le sang ingéré dans l'oesophage et aboutissent
    3) dans l'estomac où ils résistent aux sucs digestifs du moustique.
    4) Du fait du haut degré d'adaptation entre le virus et son vecteur, les particules virales vont pouvoir franchir la barrière de la paroi de l'estomac et, après une phase de latence, vont se répliquer avec une grande intensité dans les cellules du moustique.
    5) Au cours de l'envahissement de la totalité de l'organisme du moustique, les virus vont se retrouver au niveau des glandes salivaires à l'intérieur desquelles ils vont se concentrer.
    6) Lors d'un nouveau repas de sang sur une personne saine, la femelle Aedes Aegypti injecte de la salive qui joue à la fois le rôle d'anesthésiant, de lubrifiant pour les pièces buccales mobiles, d'anticoagulant et d'aide à la digestion grâce aux enzymes qu'elle contient.
    7) Ce faisant, elle inocule un peu de virus qui, pour peu que la personne en question soit réceptive, va déclencher la maladie.

    © Laura Oyarzun/Institut Pasteur de Nouvelle-Calédonie 14095
    Cycle du virus de la Dengue chez le moustique

     

  • Gîte à Aedes polynesiensis en Nouvelle-Calédonie
    Coco rongés par les rats et terriers de crabes de terre Cardisoma carnifex : deux types de gîte à Aedes polynesiensis en Nouvelle-Calédonie.
    © Institut Pasteur de Nouvelle-Calédonie - photo Laurent Guillaumot 14105
    Gîte à Aedes polynesiensis en Nouvelle-Calédonie

     

  • Gîtes à moustiques du genre Aedes : fûts
    Fûts aux environs de Kouaoua : gîtes à moustiques du genre Aedes, vecteurs potentiels de la dengue et de la flariose lymphatique dite de Bancroft. Nouvelle-Calédonie.
    © Institut Pasteur/François Rodhain I02622
    Gîtes à moustiques du genre Aedes : fûts

     

  • Zone à leptospirose - Nouméa Nouvelle-Calédonie
    Enfant au bord d'une rivière, zone à leptospirose, Nouméa Nouvelle-Calédonie.
    © Institut Pasteur de Nouvelle-Calédonie 37700
    Zone à leptospirose - Nouméa Nouvelle-Calédonie

     

  • Pneus - Gîtes à Aedes aegypti
    Pneus: Gîtes à moustiques Aedes aegypti à Nouméa, Nouvelle-Calédonie.
    © Institut Pasteur de Nouvelle-Calédonie 33490
    Pneus - Gîtes à Aedes aegypti

     

  • Gîte à Aedes aegypti en Nouvelle-Calédonie
    Exemple de gîte favorables à la prolifération du moustique Aedes aegypti en Nouvelle-Calédonie.
    © Institut Pasteur de Nouvelle-Calédonie 45043
    Gîte à Aedes aegypti en Nouvelle-Calédonie

     

  • Nymphe d'Aedes aegypti.
    Nymphe du moustique Aedes aegypti. Moustique vecteur de la dengue, fièvre jaune et chikungunya.
    © Institut Pasteur de Nouvelle-Calédonie 14080
    Nymphe d'Aedes aegypti.

     

  • Recherche de larves de culicidés dans Broméliacées
    Recherche de larves de culicidés dans des plantes d'ornement de la famille des Broméliacées. Le Mont-Dore, Nouvelle Calédonie en 2002.
    © Institut Pasteur de Nouvelle-Calédonie - photo Laurent Guillaumot 33491
    Recherche de larves de culicidés dans Broméliacées

     

  • Culex quinquefasciatus mâle
    Moustique Culex quinquefasciatus mâle.
    Moustique qui transmet la filariose dans certaines régions, ainsi que certaines arboviroses dont le virus du Nil Occidental (West Nile virus).

    © Institut Pasteur de Nouvelle-Calédonie 33260
    Culex quinquefasciatus mâle

     

  • Marécage en amont de la mangrove sur la presqu'île d'Ouémo, Nouvelle-Calédonie. Gîte à Aedes vigilax.
    Marécage en amont de la mangrove sur la presqu'île d'Ouémo, Nouvelle-Calédonie. Gîte à Aedes vigilax.
    © Institut Pasteur de Nouvelle-Calédonie 14102
    Marécage en amont de la mangrove sur la presqu'île d'Ouémo, Nouvelle-Calédonie. Gîte à Aedes vigilax.