Cell biology

222 result(s) in 0.06 s

  • Visualisation de la bactérie Shigella flexneri en imagerie FIB/SEM
    Visualisation de la bactérie Shigella flexneri en imagerie FIB/SEM permettant de voir la vacuole autour de la bactérie ainsi que la cage d’actine et les micropinosomes (vésicules dispersées autour de l’ensemble au point d’infection).
    Imagerie corrélative confocal et électronique à balayage à faisceau d’ions focalisé (FIB/SEM), reconstruite avec le logiciel Amira.
    La stratégie d’entrée et d’infection des cellules par Shigella est d’une complexité et stratégie particulièrement élaborée. Raison pour laquelle il est important d’en étudier et comprendre tous les mécanismes.

    © Institut Pasteur/Dynamique des interactions hôte-pathogène 52682_video
    Visualisation de la bactérie Shigella flexneri en imagerie FIB/SEM

     

  • Interaction Aspergillus fumigatus et Pseudomonas aeruginosa observée en microscopie électronique à balayage.
    Interaction Aspergillus fumigatus et Pseudomonas aeruginosa observée en microscopie électronique à balayage. La bactérie se fixe le long du mycélium et émet des filaments augmentant son adhésion. Cette étude montre que ces deux microorganismes du microbiote pulmonaire sont capables de former une communauté mixte bactérie-champignon.
    Institut Pasteur/Benoît Briard et Anne Beauvais - unité des Aspergillus, Perrine Bomme - Plate-Forme de Microscopie ultrastructurale, colorisation Jean-Marc Panaud 42054
    Interaction Aspergillus fumigatus et Pseudomonas aeruginosa observée en microscopie électronique à balayage.

     

  • Interaction Aspergillus fumigatus et Pseudomonas aeruginosa, deux microorganismes du microbiote pulmonaire, observée en microscopie électronique à balayage
    Interaction Aspergillus fumigatus et Pseudomonas aeruginosa, deux microorganismes du microbiote pulmonaire, observée en microscopie électronique à balayage. La bactérie se fixe le long du mycélium et sur la matrice extracellulaire formée par le champignon. Cette interaction résulte en la formation d'un biofilm mixte composé de matrice extracellulaire englobant le champignon et la bactérie.
    Institut Pasteur/Benoît Briard - unité des Aspergillus, Perrine Bomme - Plate-Forme de Microscopie ultrastructurale, colorisation Jean-Marc Panaud 42120
    Interaction Aspergillus fumigatus et Pseudomonas aeruginosa, deux microorganismes du microbiote pulmonaire, observée en microscopie électronique à balayage

     

  • Infection de macrophage  par le virus de la fièvre de la vallée du Rift
    Détection par immunofluorescence de la protéine N, NSS dans des macrophages de souris RAW 264.7 après 6 heures d'infection par la souche ZH548 du virus de la fièvre de la vallée du Rift.
    La protéine N (jaune vert) est située uniquement dans le cytoplasme. La protéine non structurale NSs (en rouge) forme un filament dans le noyau des cellules infectées pendant 13 heures.

    Institut Pasteur/Rima Benferhat-Bayoud et Jean-Marc Panaud 24256
    Infection de macrophage par le virus de la fièvre de la vallée du Rift

     

  • L'environnement direct des cellules souches peut avoir une forte influence sur le destin cellulaire de leur descendance.
    L'environnement direct des cellules souches peut avoir une forte influence sur le destin cellulaire de leur descendance.
    A gauche, cellule souche en division sur micropattern asymétrique (rouge). Au centre, à l'issue d'une division asymétrique, une cellule fille a reçu l'ADN original (bleu foncé) et l'autre la copie de l'ADN (bleu clair).
    A droite, la division asymétrique a produit une cellule fille souche (en vert) et une cellule fille différenciée (rose).

    © Institut Pasteur/Cellules souches et Développement 40887
    L'environnement direct des cellules souches peut avoir une forte influence sur le destin cellulaire de leur descendance.

     

  • Détection des génomes du virus de la Dengue dans des cellules de foie humain infectées pendant 16 heures
    Détection des génomes du virus de la Dengue dans des cellules de foie humain infectées pendant 16 heures. Les génomes apparaissent en rouge et les noyaux des cellules en bleu. Les échantillons sont analysés avec un microscope à fluorescence.
    Institut Pasteur/Nolwenn Jouvenet, unité des Hépacivirus et immunité innée 36687
    Détection des génomes du virus de la Dengue dans des cellules de foie humain infectées pendant 16 heures

     

  • Vue en microscopie électronique à balayage de particules du virus Chikungunya à la surface d'un fibroblaste infecté en culture.
    Vue en microscopie électronique à balayage de particules du virus Chikungunya à la surface d'un fibroblaste infecté en culture.
    Image colorisée: la membrane externe cellulaire apparaît en gris et les particules virales en orange.

    Institut Pasteur/Thérèse Couderc et Marc Lecuit - Inserm U1117 39693
    Vue en microscopie électronique à balayage de particules du virus Chikungunya à la surface d'un fibroblaste infecté en culture.

     

  • Divisions mitotiques synchrones chez un embryon de drosophile
    Divisions mitotiques synchrones chez un embryon de drosophile. (DAPI: bleu; H3PS10: vert).
    Delphine Fagegaltier, Génétique et Epigénénétique de la Drosophile en collaboration avec la Plate-forme d'Imagerie Dynamique - Imagopole 13310
    Divisions mitotiques synchrones chez un embryon de drosophile

     

  • Bacteroides fragilis
    Bacteroides fragilis. Bactéries anaérobies strictes. Hôtes des cavités naturelles de l'homme (tube digestif, par exemple), responsables de septicémies secondaires post-opératoires ou d'infections gynécologiques. Image colorisée.
    Institut Pasteur/Maurice Lesourd 39199
    Bacteroides fragilis

     

  • Françoise Barré-Sinoussi - Portrait 2008
    Françoise Barré-Sinoussi, responsable de l'unité de Régulation des infections rétrovirales.
    Co-lauréate du Prix Nobel de Médecine 2008.

    © Institut Pasteur - photo Christophe Soubert 35085
    Françoise Barré-Sinoussi - Portrait 2008

     

  • Bactérie symbiotique (rouge) attachée à l'intestin (en blanc)
    Bactérie symbiotique (rouge) attachée à l'intestin (en blanc).
    © Institut Pasteur/Gérard Eberl 30093
    Bactérie symbiotique (rouge) attachée à l'intestin (en blanc)

     

  • Colon murin et bactéries
    Colon murin dont le noyau des cellules est marqué en bleu, les cellules elles-mêmes en vert, et les bactéries en rouge (par coloration de leur ARN ribosomique).
    © Institut Pasteur/Gérard Eberl 39296
    Colon murin et bactéries

     

  • Colon murin, bactéries et levures
    Colon murin dont le noyau des cellules est marqué en bleu, les cellules elles-mêmes en vert, et les bactéries en rouge (par coloration de leur ARN ribosomique). D'autres cellules colorées en bleu et vert, probablement des levures, sont visibles dans la lumière intestinale (moitié bas-gauche).
    © Institut Pasteur/Gérard Eberl 39292
    Colon murin, bactéries et levures

     

  • Neurones mis en culture pendant 4 jours sur une surface homogène cytophile
    Neurones mis en culture pendant 4 jours sur une surface homogène cytophile, les neurones n'ont aucune contrainte et peuvent donc étendre leurs prolongements où bon leur semble. Ces neurones ont été fixés et immunomarqués : dendrites en rouge, axones en vert et noyaux en bleu.
    Institut Pasteur/Sandrine Vitry, Unité des Rétrovirus & Transfert Génétique en collaboration avec la société CYTOO. 31705
    Neurones mis en culture pendant 4 jours sur une surface homogène cytophile

     

  • Cellule infectée par Listeria monocytogenes
    Observation en immunofluorescence d'une cellule infectée par Listeria monocytogenes. En bleu: marquage des protéines de surface de Listeria qui permet de visualiser les bactéries. En rouge et vert: marquage de l'actine, une protéine qui forme le cytosquelette des cellules. Les Listeria utilisent l'actine cellulaire pour former des "comêtes" et se déplacer à l'intérieur des cellules qu'elles infectent.

    © Institut Pasteur/Matteo Bonazzi et Edith Gouin, unité des Intéractions Bactéries-Cellules en collaboration avec la Plate Forme d'Imagerie Dynamique - Imagopole 14000
    Cellule infectée par Listeria monocytogenes

     

  • Cellules infectées par le virus Ebola
    Culture de cellules infectées par le virus Ebola, virus isolé sur un malade de Côte d'Ivoire par Leguenno en 1995.

    Virus de la famille des Filoviridae genre Filovirus. Réservoir naturel et mode de transmission inconnus. Infections secondaires par contact direct avec sang contaminé ou sécrétions corporelles. Mortalité dans 50 à 90% des cas. Soudan, République Démocratique du Congo, Côte d'Ivoire (Grossissement X 40000).

    © Institut Pasteur/Pierre Gounon I04690
    Cellules infectées par le virus Ebola

     

  • Bactéries filamenteuses segmentées (SFB) en microscopie électronique à balayage.
    Bactéries filamenteuses segmentées (SFB) en microscopie électronique à balayage.
    Les bactéries filamenteuses segmentées (SFB) sont des bactéries de la famille des Clostridiales qui colonisent l'intestin de nombreuses espèces et probablement aussi celui de l'Homme, sans provoquer de maladies : elles vivent en symbiose avec les cellules épithéliales et sont nécessaires à la maturation de la barrière immune intestinale.

    Institut Pasteur et Institut Imagine 50133
    Bactéries filamenteuses segmentées (SFB) en microscopie électronique à balayage.

     

  • Immunofluorescence et analyse par segmentation de cellules HeLa infectées par la bactérie Listeria monocytogenes.
    Immunofluorescence et analyse par segmentation de cellules HeLa infectées par la bactérie Listeria monocytogenes.
    Les cellules ont été marquées avec DAPI pour marquer l'ADN (bleu), avec de la phalloïdine pour marquer l'actine (rouge) et avec des anticorps anti-C internaline pour identifier les cellules infectées (en jaune). Noyaux et cytoplasmes ont été segmentés en utilisant le logiciel d'analyse Cellprofiler.

    Institut Pasteur/Andreas Kühbacher, Edith Gouin, Jason Mercer, Mario Emmenlauer, Christophe Dehio, Pascale Cossart et Javier Pizarro-Cerda. 49031
    Immunofluorescence et analyse par segmentation de cellules HeLa infectées par la bactérie Listeria monocytogenes.

     

  • Cytosquelette d'un gliome en migration.
    Cytosquelette d'un gliome en migration. Image SIM-3D du cytosquelette d'un gliome en migration. Les microtubules sont marqués en jaune, la vimentine en rouge et l'actine en cyan.
    Institut Pasteur/Cécile Leduc et Sandrine Etienne-Manneville 47040
    Cytosquelette d'un gliome en migration.

     

  • Colon murin et bactéries
    Colon murin dont le noyau des cellules est marqué en bleu, les cellules elles-mêmes en vert, et les bactéries en rouge (par coloration de leur ARN ribosomique).
    © Institut Pasteur/Gérard Eberl 39675
    Colon murin et bactéries