Cellules dendritiques infectées par Leishmania mexicana amazonensis

6 résultat(s) en 0.01 s

  • Cellules dendritiques de souris infectées par Leishmania mexicana amazonensis
    Détection par immunofluorescence des molécules de classe II (en vert) et des molécules H-2M (en rouge) du Complexe Majeur d'Histocompatibilité dans des cellules dendritiques de souris infectées par Leishmania mexicana amazonensis (parasites en bleu). L
    a colocalisation des molécules de classe II et H-2M se traduit par une couleur jaune-orangée. Les parasites sont localisés dans des compartiments délimités par une membrane, à l'intérieur de laquelle sont présentes des molécules de classe II et H-2M.

    © Institut Pasteur/Eric Prina I05145
    Cellules dendritiques de souris infectées par Leishmania mexicana amazonensis

     

  • Cellules dendritiques de souris infectées par Leishmania mexicana amazonensis
    Détection par immunofluorescence des molécules de classe II (en vert) et des molécules H-2M (en rouge) du Complexe Majeur d'Histocompatibilité dans des cellules dendritiques de souris infectées par Leishmania mexicana amazonensis (parasites en bleu).
    La colocalisation des molécules de classe II et H-2M se traduit par une couleur jaune-orangée. Les parasites sont localisés dans des compartiments délimités par une membrane, à l'intérieur de laquelle sont présentes des molécules de classe II et H-2M.

    Institut Pasteur/Eric Prina I05146
    Cellules dendritiques de souris infectées par Leishmania mexicana amazonensis

     

  • Cellules dendritiques de souris infectées par Leishmania mexicana amazonensis
    Détection par immunofluorescence des molécules de classe II (en vert) et des molécules H-2M (en rouge) du Complexe Majeur d'Histocompatibilité dans des cellules dendritiques de souris infectées par Leishmania mexicana amazonensis (parasites en bleu).
    La colocalisation des molécules de classe II et H-2M se traduit par une couleur jaune-orangée. Les parasites sont localisés dans des compartiments délimités par une membrane, à l'intérieur de laquelle sont présentes des molécules de classe II et H-2M.

    © Institut Pasteur/Eric Prina I05147
    Cellules dendritiques de souris infectées par Leishmania mexicana amazonensis

     

  • Cellules dendritiques de souris infectées par Leishmania mexicana amazonensis
    Détection par immunofluorescence des molécules de classe II (en vert) et des molécules H-2M (en rouge) du Complexe Majeur d'Histocompatibilité dans des cellules dendritiques de souris infectées par Leishmania mexicana amazonensis.
    La colocalisation des molécules de classe II et H-2M se traduit par une couleur jaune-orangée. Les leishmanies (têtes de flèche) sont localisées dans des compartiments délimités par une membrane à l'intérieur de laquelle sont présentes ces molécules du CMH.

    © Institut Pasteur/Eric Prina I05148
    Cellules dendritiques de souris infectées par Leishmania mexicana amazonensis

     

  • Cellules dendritiques de souris infectées par Leishmania mexicana amazonensis
    Détection par immunofluorescence des molécules de classe II (en vert) et des molécules H-2M (en rouge) du Complexe Majeur d'Histocompatibilité dans des cellules dendritiques de souris infectées par Leishmania mexicana amazonensis.
    La colocalisation des molécules de classe II et H-2M se traduit par une couleur jaune-orangée. Les leishmanies (têtes de flèche) sont localisées dans des compartiments délimités par une membrane à l'intérieur de laquelle sont présentes ces molécules du CMH.

    © Institut Pasteur/Eric Prina I05149
    Cellules dendritiques de souris infectées par Leishmania mexicana amazonensis

     

  • Cellules dendritiques de souris infectées par Leishmania mexicana amazonensis
    Détection par immunofluorescence des molécules de classe II du Complexe Majeur d'Histocompatibilité dans des cellules dendritiques de souris infectées par Leishmania mexicana amazonensis.
    La présence des molécules de classe II du CMH (en vert) et des leishmanies (en rouge) est détectée grâce à l'utilisation d'anticorps spécifiques et de conjugués fluorescents. Les leishmanies (rouge) sont localisées dans des compartiments délimités par une membrane à l'intérieur de laquelle sont présentes des molécules de classe II du CMH (vert).

    © Institut Pasteur/Eric Prina I05150
    Cellules dendritiques de souris infectées par Leishmania mexicana amazonensis