Prix Nobel

11 résultat(s) en 0.03 s

  • Françoise Barré-Sinoussi - Portrait 2008
    Françoise Barré-Sinoussi, responsable de l'unité de Régulation des infections rétrovirales. Co-lauréate du Prix Nobel de Médecine 2008.
    © Institut Pasteur - photo Francois Gardy 23371
    Françoise Barré-Sinoussi - Portrait 2008

     

  • Luc Montagnier - Portrait 2008
    Luc Montagnier co-lauréat du prix Nobel de médecine en 2008.
    Photographié dans la Salle des Actes de l'Institut Pasteur le 30 octobre 2008.

    © Institut Pasteur - photo François Gardy 28286
    Luc Montagnier - Portrait 2008

     

  • François Jacob (1920 - 2013) en octobre 1965
    François Jacob (1920 - 2013) en octobre 1965.
    En collaboration étroite avec Jacques Monod, François Jacob aboutira au concept révolutionnaire de régulation génétique. Les deux hommes partageront avec André Lwoff le prix Nobel de médecine 1965 « pour la découverte de la régulation génétique de la synthèse des enzymes et des virus ».

    © Institut Pasteur - Service des Archives 28981
    François Jacob (1920 - 2013) en octobre 1965

     

  • Jacques Monod (1910-1976) en 1960
    Portrait de Jacques Monod (1910-1976).
    Biologiste et biochimiste français, Prix Nobel de physiologie ou de médecine en 1965, conjointement avec François Jacob et André Lwoff pour leurs découvertes sur la régulation de la synthèse d'enzymes et de virus .
    Directeur de l'Institut Pasteur entre 1971 et 1976.

    Institut Pasteur/Musée Pasteur D814
    Jacques Monod (1910-1976) en 1960

     

  • André Lwoff (1902-1994) vers 1965 dans le "grenier".
    André Lwoff 1902-1994 à côté de son microscope dans son laboratoire de l'Institut Pasteur, vers 1965.
    Cette même année, il reçut le prix Nobel de Médecine, avec Jacques Monod et François Jacob, pour ses découvertes concernant le contrôle génétique des enzymes et la synthèse des virus.

    © Institut Pasteur - Musée Pasteur D799
    André Lwoff (1902-1994) vers 1965 dans le "grenier".

     

  • Daniel Bovet (1907-1992) vers 1955-1957
    Daniel Bovet (1907-1992) vers 1955-1957.
    D'origine suisse, Bovet restera à l'Institut Pasteur de 1924 à 1947.
    En 1957, les découvertes de Daniel Bovet sur les produits de synthèse et plus spécialement leur action sur le système vasculaire et les muscles du squelette sont récompensées par le prix Nobel de physiologie ou médecine. Daniel Bovet a découvert le premier antihistaminique et les premiers curarisants de synthèse. Il fut un précurseur en chimie thérapeutique.

    Institut Pasteur/Musée Pasteur D525
    Daniel Bovet (1907-1992) vers 1955-1957

     

  • Charles Nicolle dans son laboratoire à l'Institut Pasteur de Tunis, vers 1935.
    Charles Nicolle dans son laboratoire à l'Institut Pasteur de Tunis, vers 1935.
    En 1928, Charles Nicolle reçoit le prix Nobel de médecine pour ses travaux sur le typhus. Il a notamment découvert le rôle du pou dans la transmission de l'infection chez l'homme.

    Institut Pasteur/Musée Pasteur D554
    Charles Nicolle dans son laboratoire à l'Institut Pasteur de Tunis, vers 1935.

     

  • Jules Bordet (1870-1961) v. 1920
    Jules Bordet (1870-1961) v. 1920.
    En 1919, ses travaux sur le rôle des anticorps et du complément sont récompensés par le prix Nobel. Ses découvertes vont améliorer de façon considérable les connaissances de l'époque en immunologie.

    Institut Pasteur/Musée Pasteur 46527
    Jules Bordet (1870-1961) v. 1920

     

  • Portrait d'Elie Metchnikoff (1845-1916) vers 1910.
    Portrait d'Elie Metchnikoff (1845-1916) vers 1910.
    Elie Metchnikoff a découvert les phagocytes et la phagocytose en 1883. Il est considéré depuis comme le père de l'immunité cellulaire, par opposition à l'immunité humorale, mise en évidence par Paul Ehrlich. Il partagera avec ce dernier le prix Nobel en 1908.

    Institut Pasteur/Musée Pasteur D378
    Portrait d'Elie Metchnikoff (1845-1916) vers 1910.

     

  • Portrait d'Alphonse Laveran (1845-1922) vers 1907.
    Portrait d'Alphonse Laveran (1845-1922) vers 1907.
    Premier prix Nobel français de médecine en 1907 « pour ses travaux sur le rôle des protozoaires comme agents de maladies », Alphonse Laveran découvre notamment le parasite responsable du paludisme.

    Institut Pasteur/Musée Pasteur D551
    Portrait d'Alphonse Laveran (1845-1922) vers 1907.

     

  • Les chercheurs Pasteuriens lauréats du prix Nobel.
    Dix prix Nobel, depuis plus d'un siècle, ont été attribués à des chercheurs de l'Institut Pasteur pour leur travaux dans la catégorie Physiologie ou Médecine.
    Alphonse Laveran, en 1907 « Pour ses travaux sur le rôle des protozoaires
    comme agents de maladies. »
    Élie Metchnikoff, en 1908 « Pour ses travaux sur l'immunité. »
    Jules Bordet, en 1919 « Pour ses découvertes concernant l'immunité. »
    Charles Nicolle, en 1928 « Pour ses travaux sur le typhus. »
    Daniel Bovet, en 1957 « Pour ses découvertes sur les produits de
    synthèse qui inhibent l'action de certaines substances de l'organisme et plus spécialement leur action sur le système vasculaire et les muscles du squelette. »
    André Lwoff, François Jacob, Jacques Monod, en 1965 « Pour leurs découvertes sur la régulation génétique de la synthèse des enzymes et des virus. »
    En 2008, Françoise Barré-Sinoussi et Luc Montagnier pour leurs travaux portant sur la découverte du rétrovirus responsable du sida en 1983 à l'Institut Pasteur.

    © Institut Pasteur 42922
    Les chercheurs Pasteuriens lauréats du prix Nobel.